Comments

  • oui il faut continuer à répondre aux invitations des médias mainstream car c’est aussi un moyen de faire connaitre Praxis !

  • Bonjour oui il faut continuer…comme d’habitude segolene a mit les formes et dans le fond ils connaissent la vérité mais pour leur confort… Ne changez rien merci M.Boulot vous êtes mes pensées depuis minimum 10 ans. La pandémie a bon dos.
    Vous avez été courtement excellent.
    J’ai acheté votre livre chez mon libraire mais ne l’ai pas encore lu…juste en lisant les tables des matières…je crois que ça va me plaire…✌✌✌✌✌

  • Prendre toute occasion pour parler publiquement. Il est peu probable mais possible que les médias “mainstream” finissent par laisser les orateurs parlant vrai s’exprimer pour ne pas perdre leurs audimat gavés de novlang ou langue de bois.
    Les médias sont de moins en moins regardés à force de présenter des menteurs et des pipoteurs déconnectés.

  • cher François, Ségolène fait partie du système donc rien à en tirer……
    les journaleux également eux aussi sont les bébé du système….
    il vaut mieux ne pas parler du parti socialiste qui a trahi la gauche…..

    je ne sais pas s’il y a intérêt d’essayer d’échanger avec les gens du système qui ne changeront pas d’idée; je pense qu’il va y avoir deux système dans le monde et en France; l’ancien système qui ne voudra jamais changer, et continuer de profiter du labeur ce ceux qui bossent et ceux qui veulent le changement dont tu fais partie…. quel con ce journaleux….
    et ce que tu dis en finalité, il me semble que cela ne sert à rien d’essayer de convaincre ceux qui ne seront jamais convaincus….

    à mon humble avis il me semble qu’il vaut mieux essayer de s’unir avec ceux qui veulent le changement et s’unir même s’il y a des divergences, car il y aura toujours des divergences, même entre chaque français il y aura des divergences mais essayer de trouver ce qui nous unit et qui nous délivrera de cette prison…..merci pour ton travail et merci à carla pour le soutien qu’elle peut t’apporter…..

  • Oui il faut continuer, le principal a été bien asséné malgré les embuches du chien de garde libéral et Ségolène a été prise de court. Ils n’attendaient pas un GJ avec des connaissances . Je dis Bravo.

  • Bonjour ;
    Oui il faut continuer à se faire voir même si la séance doit vraiment être difficile à vivre. Depuis quand les gueux pensent et parle d’économie … Rien que pour casser le mythe, il faut continuer.
    Bien à vous Pierre

  • L’opportunité de participer à ce type d’échange doit être jugée par des communicants.
    La qualité de la prestation est excellente.
    Ségolène Royal n’a passé aucune idée alors que vous avez réussi à émettre votre message et vos idées (largement partagés).
    Ce débat a été à votre avantage et positif.

  • Il faut continuer pour deux choses, l’une est d’avoir une visibilité médiatique pour que les français puissent vous placer dans un contexte au sens large du terme. L’autre, c’est initier un effet riccochet auprès des médias traditionnels et faire la promo de votre livre tout en exprimant votre positionnement politique. Quant à l’échange avec Mme Royal, vous avez raison de faire remarquer qu’elle n’a pas pas répondu explicitement à vos arguments. Les votres sont factuels avec les chiffres à l’appui, les siens sont détournés par la politique politicienne, et donc vous avez marqué des points.

  • Bravo François pour le travail d’éveil des consciences que tu fais.
    Oui il faut continuer à faire passer tes idées et à te battre pour ne pas te laisser enfermer dans les stéréotypes caricaturaux des “journalistes”. C’est peut être une goutte d’eau, mais ça permet à tes idées d’avoir une visibilité et aussi à ce que les personnes qui pensent comme toi n’aient pas l’impression d’être seules.
    Le combat continue!

  • Oui, allez y ! Bon moyen de vous faire connaitre et de montrer qu il n y a pas que des abrutis dans le “peuple”, et notamment et surtout, chez les gilets jaunes. Les politiques et journalistes ne sont pas habitués à avoir en face d eux des êtres pensants ! Bravo ! Belle réussite de votre part! Et merci pour nous, vraiment!

  • Une lecture que je vous conseille: https://www.frustrationmagazine.fr/union-de-la-gauche/

    Personnellement, à l’instar de Bourdieu ou plus récemment de Lordon, je ne pense pas qu’il soit utile de participer à ces mascarades médiatiques qui simulent la pluralité d’opinion mais promeuvent à peu près toujours le même point de vue. Vous n’avez pas grand chose à y gagner et beaucoup à y perdre.

  • Il faut les deux contenus.
    La première lame, le passage média où vous ne pourrez pas dire grand chose, mais où vous avez en tête la suite.
    La deuxième lame, le debrief où là vous aurez tout le temps nécessaire pour développer votre pensée et pour faire de la critique des médias et éclairer le discours du camp adverse par vos analyses ou des données complémentaires.

    Bravo pour votre passage sur SudRadio.

    Avez-vous besoin de temps de cerveaux disponibles?

  • OUI, il faut continuer ! bravo pour cette faculté à garder votre sang froid dans un cadrage fixé , commandé par un journaliste meanstream et opposant à vos avis dès la première minute ! Ségo , c’est elle qui parlait de “victoire” de son parti le soir de sa défaite aux présidentielles , cela en dit long sur son positionnement politique!

  • La critique du système néolibéral et de son pilier l’UE est excellent face à une Ségolène sans argument.
    Mais j’ai toutefois un bémol par rapport au pseudo programme “protectionniste” de Biden aux EU. car mettre sur la table une fortune empruntée aux banquiers, tout en supprimant les taxes de douane sur les importations, c’est jeter l’argent par les fenêtres, puisque les travailleurs seront plus jamais en concurrence avec la planète entière.
    Donc après consommation de ces sommes astronomiques ce sera la misère du chômage et le pays aura franchi un nouveau cap dans son endettement abyssal.

    • L’idée de Biden n’est pas d’emprunter aux banquiers mais de mettre les plus riches à contribution en augmentant leur impôt, sur les sociétés d’une part.

  • Bonjour,
    Je suis venu sur ce site après avoir vu par hasard votre intervention sur Sud Radio.
    L’intérêt principal de ces émissions courtes n’est certainement pas de convaincre votre contradicteur, mais bien de vous faire connaître et attirer des gens vers votre site et votre livre pour présenter vos idées !
    Continuez tant que vous le suppoterez…
    Et malgré tout le bilan de ce débat me paraît très positif. Bravo !

  • Très bien cet “arrêt sur image”. Les journaleux, malheureusement, pratiquent une sélection parmi leurs “invités” et, visiblement, François Boulo fait partie du mauvais côté de la barrière. Il n’est pas le seul. Les Palestiniens, les zadistes, les syndicalistes, les France Insoumise, l’unef, aussi. Les journaleux sont atteints de mépris de classe. Remarque d’ordre général : tous les politiciens n’ont qu’une seule baguette magique écologique, celle d’isoler les bâtiments, mais avec quoi ? De la paille, du bois, du chanvre, de la laine, biodégradables ? Non bien sûr, fenêtres en plastique, laine de roche, polystyrène, feuille alu, feuille plastique. Bonjour les tas de déchets et les décharges sauvages quand commenceront les prochaines rénovations ou modifications de l’habitation…

  • Bonjour
    Finalement si l’on veux changer vraiment le visage politique de notre pays je pense que l’on devrait plus avoir de président mais que des premiers ministres avec leurs gouvernement et leurs programme politique.
    le peuple choisirait démocratiquement un des leurs pour une durée que je fixerais à 4 ans .
    Quand penser vous ?
    PS/ Continuer à faire ce que vous faite si l’on vous invite pas dans les grand journaux c’est que vos idées dérange.
    ce sont des gents comme vous qui feront changer la trajectoire de ce pays
    Merci

  • Et bien, cher François, je vous demande de continuer, même pour de courtes émissions entravées par un journaliste hostile et non professionnel….
    Je vous découvre ce soir, 17 Mai, et je suis conquise par vos propos.
    Votre enthousiasme et votre détermination peuvent vous emmener loin. Vous touchez du doigt un problème fondamental au jour d’aujourd’hui, c’est l’inculture du peuple français qui ne prend plus le temps de s’informer ni d’aiguiser son sens critique.
    La preuve en est avec cette crise sanitaire que nous traversons. Le troupeau bêlant court se faire vacciner en ayant perdu son bon sens.
    C’est une dame de 70 ans qui vous interpelle aujourd’hui.
    Gardez courage. J’ai foi en vous car votre discours est juste.
    Il faut sortir de l’U.E. et retrouver notre indépendance à tous les niveaux.
    Je vous soutiens.
    Martine Meignan

  • Bonjour, je n’irai plus à se genre de débat. Privilégier les longs formats et les médias alternatifs permet de communiquer vos idées et raisonnement. Cela participe à l’éveil collectif. Félicitations pour vos actions.

  • Pour répondre à votre question de fin de video :
    A mon sens, si vous êtes invité sur ce type d’émission/débat, c’est dans un seul but : vous marginaliser. Le système dit : il y en a un qui s’agite dans le coin, ok, on lui laisse la parole puisqu’il a des choses à dire, mais vous voyez bien, il ne va nulle part, sa pensée est marginale. Les étiquettes successives qui vous ont été collées … pendant ces 8 minutes ..! sont faites pour cela. La communication, et les mots qui vont avec, sont une arme tranchante, d’autant plus que celui qui tient cette arme à la main est celui qui vous invite et qui détient le pouvoir sur le plateau : vous interrompre, faire des synthèses caricaturales, voire malhonnêtes.
    Vous êtes avocat, je ne vous fais pas la leçon, vous savez tout cela.
    Quand vous participez à ce jeu, vous acceptez implicitement d’être affaiblis.
    Les français qui ont les yeux ouverts, et qui comprennent, ne regardent pas ce type d’émission qui sert seulement à manipuler la grande masse passive, celle à qui on a réussi à faire voter Macron, un inconnu jamais élu, « paquet Bonux ».
    « Le peuple votera comme on lui dira. » c’est ce qui est à l’oeuvre.
    Ma petite expérience montre qu’il ne sert à rien d’appeler à la raison pour faire voter les masses. C’est contre-productif. Le constat, déprimant pour celui qui considère que l’élévation Intellectuelle du peuple est une noble ambition, est que la démocratie ne fonctionne que sur la manipulation et particulièrement sur deux leviers : l’affectif ou la peur. On en appelle au cerveau reptilien, c’est imparable.
    Si vous voulez convaincre, utilisez les mêmes armes que vos adversaires (c’est une des leçons politiques de Mandela). La première difficulté de l’exercice est de garder son âme intacte. La seconde est de trouver les leviers efficaces. La peur du chaos peut en être un, d’autant que le risque est réel et que l’argument n’est pas mensonger.
    La troisième difficulté est de trouver les canaux de communication pour se faire entendre.
    Il y a beaucoup de canaux dissidents en ce moment, certains touchent 500000 personnes en une seule soirée. Rapprochez-vous de ces gens qui me paraissent des gens de bien, amoureux de la France.
    Les forces de résistance doivent s’unir sur un socle commun, c’est la quatrième difficulté.
    La cinquième est de trouver la (les) personnalité(s) charismatiques qui porteront un nouveau projet construit et cohérent ; vous faites partie de ceux-là sans aucun doute. Mais puis- je me permettre de vous dire que vous dégagez de la candeur, ce qui, pour les gens d’en face, est analysé comme une faiblesse. Ce sont des carnassiers sans AUCUNE limite : pas de bienséance, pas de vérité, pas de respect. Pour eux, les individus qui composent le pays sont des objets, rien de plus, la formule des « gens de rien » en témoigne sans complexe ni retenue.
    Une remarque sur la souveraineté : d’un point de vue économique, n’oubliez pas un aspect important du problème qui sera un casse-tête à résoudre : les entreprises françaises qui créent de la valeur sont rachetées en masse par des fonds d’investissement internationaux pour lesquels la grandeur industrielle de la France n’a aucun sens. Reconstruire la souveraineté économique dans ce contexte devra passer par une réglementation drastique, voire autoritaire, aussi forte probablement que les nationalisations de de Gaulle à la libération.
    Connaissez-vous Valérie Bugaut, le Gl de Villiers ?
    Sans les connaître personnellement, j’apprécie leur intelligence (même si je n’adhère pas en totalité à ce qu’ils écrivent mais ils ont construit des socles de réflexion intéressants) et leur volonté de reconstruire la France.

  • Bonjour, je pense qu’il faut continuer ces courts débats car vous êtes doué pour aller droit au but, vous avez la clairvoyance du sens dans lequel ces interlocuteurs nous dirigent depuis des dizaines d’années hypocritement en “sactifiant” la vie de millions de personnes. Comment faire pour que le blabla perpétuel cesse et pour que la cohorte de gens moutonneux regardent ailleurs qu’un horizon et un duel stérile programmés au présidentielle… se servir du mal en y entrant pour le faire disparaître, mettre en scène un clash inattendu qui serait à coup sûr relayé par ces média ? Mais tout est verrouillé… Ne lâchez rien vous êtes plus fort que jamais ! Vos efforts pour aller à de tels débats sont utiles car les quelques minutes passées ont de l’impact, privilégiez toujours la santé pour avoir la force de continuer.

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera pas publiéRequired fields are marked *